Les 7 et 8 avril 2015, 103 exposants, entreprises de confection et tricoteurs, fabricants d’accessoires, ennoblisseurs textiles ou encore tisseurs se donnent rendez-vous au Carreau du Temple à Paris.

Richesse et diversité des savoir-faire français

Pendant deux jours, MADE IN FRANCE PREMIERE VISION a pour objectif de stimuler, valoriser et rassembler tous les atouts de la filière mode française. C’est aussi une véritable plateforme de rencontres et de réflexion. L’enjeu est de favoriser le développement des liens entre les divers acteurs de la filière textile-habillement.

Le salon réunit des entreprises de taille industrielle aussi bien que des entreprises artisanales soumises à un Comité de Sélection. Cette année, 20 nouvelles sociétés ont intégré le salon.
Exposants du salon Made in France Première Vision par activitéLe salon présente ainsi la cartographie complète de l’industrie mode et textile française aux créateurs de mode et aux directeurs de collections en quête de solutions textiles et matières, de techniques de fabrication et de confection, ou encore de services production, pour le vêtement et les accessoires de mode haut de gamme.

Les valeurs du Made In France

Chaque année, le salon est un moment privilégié pour démontrer et exprimer les valeurs qui concourent au rayonnement de la fabrication française. Tantôt perçu comme l’un des moyens de préserver nos savoir-faire et emplois français, ou comme moyen protectionniste de préserver la compétitivité de nos entreprises face à une concurrence accrue, le « Made in France » recouvre de nombreuses dimensions qui en font un élément signifiant pour un produit ou une marque.

Pour le consommateur français, acheter français est devenu tendance et est un engagement citoyen. Les nombreux sondages lancés sur le sujet sont unanimes : les Français ont une attitude favorable envers les produits Made In France. Une assez grande majorité des consommateurs français est prête à payer 5 à 10% plus cher des produits fabriqués en France, selon une étude du Credoc publiée en novembre 2014.

Sondage CREDOC Made in France

Mais les français ne sont pas les seuls à être attachés au Made in France, les étrangers y sont sensibles également et voient dans la fabrication française une part de l’image de la France, qu’ils achètent. Le produit Made In France devient ainsi un véritable diffuseur de culture française et à ce titre un outil d’influence internationale.

La nécessité d’instaurer la confiance et la transparence

Les consommateurs français, toujours plus nombreux à plébisciter une relance de la production française, ne disposent pourtant pas toujours d’informations suffisantes concernant l’origine des produits et connaissent souvent mal les conditions de garantie des labels. De nombreux acteurs de la filière s’accordent à dire à dire qu’il est nécessaire de mener un travail de fond sur la notion de «transparence» du Made in France (marquages, labels, définitions, marquage d’origine, …) mais également de protéger la «marque France» pour rassurer le consommateur, éviter le sentiment de tromperie, et permettre d’avoir un véritable atout différenciant.

Parmi l’ensemble des sociétés présentées au salon Made In France Première Vision, une grande partie est labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV) – 15 exposants – ou, et c’est la première fois que ce label est mis en avant au salon, Origine France Garantie – 11 entreprises cette année.
Label Origine France Garantie

EPV : label qui promeut des entreprises artisanales et industrielles françaises, aux savoir-faire rares, traditionnels et au patrimoine immatériel riche et performant qui participent au rayonnement économique et culturel de la France.
Origine France Garantie : ce label met en avant les entreprises dont 50% à 100% du prix de revient unitaire est français, et dont les produits prennent leurs caractéristiques essentielles en France. Des sociétés qui, par exemple, ont maintenu ou relocalisé leur production en France. 

Conférence et débat autour du Made in France

En clôture de la 13ème édition du salon, une conférence présentée par le journaliste Paul Nahon, donne la parole à quelques personnalités engagées qui partageront leurs points de vue et souligneront la multiplicité et la richesse des atouts du MADE IN FRANCE à l’international. RDV Mercredi 8 avril de 17h30 à 19h dans la salle de conférence du Carreau du Temple.
Les intervenants autour du journaliste Paul Nahon :
  • M. Robert ROCHEFORT, Economiste et sociologue, Député européen, Ancien Directeur Gérénal du Credoc, Auteur de « Produire en France, c’est possible ! »
  • M. Olivier FOURNIER, Directeur Général du Pôle Artisanal d’Hermès Maroquinerie Sellerie,
  • Mme Sophie PINEAU, Dirigeante de la société GETEX, membre du Groupement de la Fabrication Française,
  • M. Guillaume GIBAULT, Président-Fondateur de la marque Le Slip Français.
  • Mme Corinne CHAMPAGNER KATZ, Avocat au Barreau de Paris, Spécialiste en Droit de la propriété intellectuelle, consultante en Intelligence économique.
  • M. Charles-Edouard RANCHIN, Expert en Supply-Chain et Compétitivité.
  • M. Lazar CUCKOVIC, Dirigeant LCC.
Salon Made in France Paris

Au-delà du salon, une plateforme d’échange

La volonté de Première Vision est de prolonger la dimension collaborative au-delà de la manifestation elle-même, à travers des rencontres et conférences, mais aussi son magazine en ligne, www.salonmadeinfrance.com, qui abordent les différentes problématiques au cœur de l’industrie : développement international, modes de transmission et de formation, mise en lumière des savoir-faire, etc.

Laisser un commentaire