Aujourd’hui, je vous présente une petite robe bohème que je viens de coudre pour ma fille. Pour cette fois-ci, pas de patron maison, j’ai utilisé le patron Colombine de Papillon & Mandarine. Il était sur ma to-do-list depuis un bon moment mais avec le déménagement et les travaux qui ont suivi, impossible de coudre pendant plusieurs semaines. C’est donc avec beaucoup de plaisir que j’ai retrouvé cette semaine ma MAC et que j’inaugure (enfin!) mon atelier avec cette petite robe bleu canard.

Le patron de base : Colombine de Papillon & MANDARINE

Le patron de base est une blouse cintrée à manches longues avec un empiècement et des petits liens sur les côtés.

patron-blouse-robe-colombine-papillon-mandarine
Patron de la blouse Colombine – Papillon & Mandarine

Pour être honnête, je n’avais pas flashé sur ce modèle de prime abord. Jusqu’à ce que je tombe sur la version sans manches à volants (cf. photo ci-dessous) dont le tuto est disponible sur le blog de Papillon & Mandarine ou directement sur le lien en-dessous de la photo pour les flemmardes.

Blouse Colombine sans manches à volantsLe tuto en pdf  : Colombine à volants & sans manche du 2 au 10 ans

En voyant cette petite blouse en plumetis blanc, j’ai compris le potentiel de ce patron, avec ses nombreuses déclinaisons possibles !

Ma version de la robe colombine

Robe Colombine en gaze de coton bleu canard - devant

J’ai utilisé un gaze de coton bleu canard de Camillette Creation. Tout comme le patron, cela faisait un moment qu’il était posé sur une étagère attendant sagement d’être cousu. J’aime beaucoup cette matière très fluide et délicate. La couleur blue duck est vraiment très jolie et je crois que je vais également craquer pour la version lemon.

Je voulais une robe bohème un peu dans l’esprit Louise Misha. Je suis partie de la version à volants mais j’ai gardé les manches que j’ai coupées pour en faire des manches courtes. A part ça, j’ai sagement suivi les indications du patron (ce qui ne m’arrive pas souvent, il faut bien l’avouer !). Et j’ai agrémenté d’un petit collier tout simple avec un pompon rose fluo fabriqué maison (il existe plein de tutos, c’est très facile à faire).

Et voilà ce que ça donne de dos :

Robe Colombine en gaze de coton bleu canard - dosAh si, j’ai quand même fait une autre petite modif : j’ai changé le sens des boutonnières (je les ai cousues verticalement) et j’ai inversé gauche et droite mais ça je ne l’ai pas fait exprès… J’ai mis des boutons boule dorés pour la touche chic et girly.

mon avis sur le patron Colombine

C’est un modèle très accessible mais qui prend un peu de temps à coudre entre les fronces, les empiècements, les manches, et les finitions. Pour une prochaine version, je prolongerai la parementure jusqu’aux emmanchures histoire de cacher les coutures des manches et celles du bas de la robe, comme ça il n’y aura plus aucune couture visible. Oui oui je suis grosse maniaque des finitions ! J’aime que le vêtement soit aussi beau à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Le modèle taille très bien, je l’ai essayé hier soir sur Chouquette et ça tombait nickel. Il faisait nuit, donc pas de photo mais j’essaierai d’en prendre dès que Mademoiselle daignera la  porter. Elle a HORREUR des robes. A quoi ça sert d’avoir une fille si tu ne peux pas lui mettre des robes, hein ?! Ceci dit, ses arguments tiennent la route : pour faire du toboggan, grimper aux arbres et se rouler par terre, le pantalon est plus un poil plus pratique…

Pour le reste, comme je le disais avant, c’est un patron qui offre énormément de possibilités, selon la matière dans laquelle il est réalisé, avec volants ou sans (on peut aussi les remplacer par un passepoil ou de la dentelle), version blouse ou robe, sans manches, à manches longues ou encore à manches courtes… Bref, je crois que ce patron va vite resservir !

Laisser un commentaire